Duque propose le modèle de missions pour concentrer les efforts sur la R+D+I face au COVID-19

Duque propose le modèle de missions pour concentrer les efforts sur la R+D+I face au COVID-19

L'Espagne parie sur la création d'une banque européenne de brevets ouverte sur les technologies et les thérapies sur le COVID Le ministre des Sciences et Innovation, Pedro Duque, a participé à une vidéoconférence présidée par la ministre croate des Sciences et de l'Éducation, Blaženka Divjak, avec la commissaire européenne à la Jeunesse et à l'Innovation, Mariya Gabriel, et les responsables de la recherche et de l'innovation des Pays de l'UE. Durant la réunion virtuelle, dont l'objectif est de convenir d'une politique européenne de recherche et d'innovation contre le COVID-19, le ministre Duque a proposé de concentrer les fonds communautaires sur une mission visant à réaliser des développements avec des finalités définies et spécifiques. Cette stratégie par mission est l'une des principales propositions du prochain programme-cadre européen, Horizon Europe.

La réunion de haut niveau du Conseil des ministres de la recherche de l'Union européenne est partie d'un plan d'action avec 10 propositions pour faire face à la crise COVID. La présidence croate a chargé les États membres de proposer des mécanismes de coordination des politiques nationales, ainsi que l'utilisation d'autres fonds européens, tels que les fonds structurels, pour stimuler la recherche et l'innovation en réponse à COVID-19.

Le ministre Duque a souscrit à cette dernière proposition et a reconnu que le plan d'action proposé par la présidence croate est un bon point de départ, mais que "l'UE ne doit pas se limiter à une performance réduite". En ce sens, le ministre a défendu qu'en plus de se centrer sur les missions, l'UE doit prioriser une application urgente et large des résultats et réduire au maximum les processus administratifs.

La position de l'Espagne vise la coordination et la coopération européennes face à la crise, à travers la création d'une banque de brevets ouverte avec les technologies et thérapies qui se développent face au COVID, ainsi que l'utilisation de fonds européens pour soutenir les PME innovatrices, les projets de recherche et l'acquisition de matériel scientifique pour les programmes opérationnels. "Un contact étroit avec le tissu économique est nécessaire pour assurer la pleine capacité de production des innovations développées et répondre à la demande", a déclaré le ministre.

Une autre proposition parmi celles de Duque, a été de créer un appel à charge du programme-cadre H2020 avec un financement suffisant, supérieur à 250 millions d'euros.

Le ministre de la science et de l'innovation a conclu son discours en paraphrasant la présidente de la commission, Von Der Leyen, «chaque euro du budget européen doit être consacré à la lutte contre la pandémie et chaque mesure que nous prenons doit aider à un financement rapide et efficace ».

Source : http://www.ciencia.gob.es/portal/site/MICINN/menuitem.edc7f2029a2be27d7010721001432ea0/?vgnextoid=9ca2f393c7551710VgnVCM1000001d04140aRCRD&vgnextchannel=4346846085f90210VgnVCM1000001034e20aRCRD&fbclid=IwAR0w57zyZnAgJ6PrfUCCTS-3_nqInbX93C_4LH2-ow-xahNswksrda7Akrk
Traduction : Sarra Oueslati 12-04-2020 (oueslatisarra@hotmail.fr)